Droits de l'homme









Article 1 | Déclaration universelle des droits de l’homme

Article 1 | Déclaration universelle des droits de l’homme « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité »

 

Ce principe d’égalité et de liberté des hommes est le fondement de toute société démocratique. Il s’agit du droit de base, inaliénable, commun à tous les êtres humains, sans distinction de nationalité, de race, de couleur, de sexe, de profession, d’opinion religieuse, de langue, de condition, d’appartenance ethnique. L’appartenance à l’espèce humaine ouvre d’elle-même et de manière innée l’obtention de ces droits vitaux qui sont interdépendants, indivisibles et liés.

 

La déclaration universelle stipule dans cet article premier que les états doivent garantir aux peuples cette liberté et ces principes humains. Elle conforte l’entraide et le respect, sans discrimination aucune, puisque chaque être humain vient sur terre avec le même potentiel de raison et de conscience que son voisin, ou que toute personne. Quel que soit le système politique, économique et social, les états doivent promouvoir et protéger les droits de tout individu. Naître libres et égaux ne peut être abrogé. La dignité et le respect envers les personnes permettent l’évolution des sociétés.

 

L’article premier de la déclaration donne le ton sur les implications de chacun, qu’il soit état, particulier, communauté, nation, individu ou groupe. La base de toutes les civilisations s’inscrit dans cette conviction de respect et d’égalité des êtres entre eux. L’article premier abolit les hiérarchies, les oppressions, et met en valeur l’homme en tant qu’être humain.

 

Chaque citoyen doit respecter son prochain. La dignité inhérente à tous les humains est la même, et constitue le fondement de la liberté, de la paix, et de la justice partout dans le monde. En ratifiant ces principes fondamentaux, les signataires de la Déclaration universelle entendent dénoncer et surtout ne plus jamais être témoin d’actes de barbarie, enfin des peuples sous prétexte de leurs appartenances spécifiques à des us et coutumes, ou par simple discrimination démagogique. Cette Déclaration encourage la protection, le progrès social, les conditions de vie de chacun. L’article premier instaure une conception universelle de l’humanité.

 

 
Copyright Droits de l'homme / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Annuaire gratuit / Abattements fiscaux