Droits de l'homme









L’ONU et les droits de l’homme

L’ONU et les droits de l’homme Le 26 juin 1945, à la sortie de la Deuxième Guerre mondiale, l’urgence de prémunir les peuples afin de ne plus jamais revivre les atrocités passées s’impose.

 

La Charte des Nations Unies et le Statut de la Cour Internationale de Justice qui lui est annexé sont signés à San Francisco par 50 pays. Cette Charte est l’élément constitutif de l’ONU, fixant les droits et les obligations des États membres. Elle exprime leurs idéaux et leurs buts communs.

 

Ainsi, l’Organisation des Nations Unies veille à ce que la Déclaration universelle des droits de l’homme soit appliquée selon la norme commune qui a été fixée pour tous les pays. L’ONU fait donc la promotion et la protection des droits de l’Homme à travers le monde. La dignité des peuples doit être respectée. Sorte de conscience mondiale du droit international et des devoirs de tous les états, l’ONU a établi des normes légales, pose les limites du possible politique et humain. Elle joue un rôle actif dans le respect des conventions et traités, et intervient sur les violations des droits. Enquêteur, chercheur, législateur, l’ONU est l’organisme de référence en matière de sauvegarde et de protection des droits fondamentaux de la personne, des peuples et des pays.

 

La préservation de la paix dans le monde est son cheval de bataille, et l’ONU grâce au droit d’ingérence qu’elle possède peut intervenir partout en cas de violation massive des droits de l’homme. C’est au Conseil de Sécurité de l’ONU qu’il encourt d’endosser la responsabilité du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Pour se faire, lorsque des conflits, des guerres internes, des exterminations et disséminations des populations sont constatées, il adopte des résolutions qui mettent en place des solutions et qui définissent le mandat exact de la mission pour intervenir dans le pays donné. L’action de l’ONU passe donc en premier lieu par la médiation, puis l’envoi de forces spéciales de maintien de la paix, si cela est nécessaire. La prévention des conflits est aussi importante que le maintien de la paix. Le monde est une poudrière, et l’ONU doit gérer de manière préventive, par le désarmement, la négociation, et des sanctions à l’égard du pays concerné avant d’envoyer la force.

 

L’ONU a un droit de regard sur les gouvernements, leur application de la démocratie, le rapatriement des réfugiés, l’organisation d’élection, l’assistance humanitaire et sociale. L’ONU intervient à la reconstruction de certains pays, en matière d’administration, de santé, d’éducation. Il ne s’agit pas de se substituer aux États, mais de les aider et de les accompagner.

 

 
Copyright Droits de l'homme / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Annuaire gratuit / Abattements fiscaux