Droits de l'homme









Fédération internationale des ligues des droits de l’homme

Fédération internationale des ligues des droits de l’homme

 

Les bases de la fédération internationale des ligues des droits de l’homme sont nées en 1898, à l’occasion de l’affaire Dreyfus, en réponse à l’antisémitisme et la raison d’État, étendant petit à petit ses actions à tous les citoyens, victimes d’injustices, ou dont les droits et libertés sont violés. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la ligue des droits de l’Homme d’alors, s’efforce de maintenir le dialogue et la paix avec les autres ligues européennes, et crée avec la ligue allemande et la ligue belge, la Fédération internationale des Ligues des Droits de l’Homme, en 1922.

 

Durant les années 1930, la Fédération joue un rôle important dans le rassemblement des forces démocratiques, et la lutte contre le fascisme. Elle subit durant la Deuxième Guerre mondiale de nombreuses attaques, ses membres participent pour la plupart à la Résistance. Elle se reconstitue après la guerre, soutenue par les administrations, les politiques, les institutions. Depuis lors, la Fédération s’est enrichie de 164 ligues membres appartenant à quelque 100 pays. Elle soutient et coordonne les actions et les revendications des ligues et des associations dans chaque pays, leur apportant un savoir-faire, et un élargissement international. La Fédération est indépendante de tout gouvernement et intervient de manière consultative à l’ONU, et au Conseil de l’Europe et auprès de commissions diverses en Afrique, veillant sur les applications de lois, en matière de droits des êtres humains.

 

La Fédération soutient les ONG, intervient dans les endroits sensibles pour protéger les défenseurs des causes humanitaires et les impliquer davantage. Elle fait valoir tous les mécanismes de justice nationaux ou internationaux pour défendre les droits humains, et la dignité et lutter contre l’impunité de certains gouvernements. La Fédération milite sur tous les fronts prônant une mondialisation dans le respect des êtres et peut faire condamner des pratiques d’achats, comme l’exploitation de certaines grandes marques qui diffusent des produits provenant du travail forcé, du travail des mineurs. La Fédération est sur tous les terrains grâce à la multiplicité des ligues locales qui déterminent les dépassements et les dérapages des droits de l’homme et de ses libertés en tout domaine. Véritable réseau, agissant partout où cela est possible par le biais d’associations régionales ou nationales, la Fédération essaie au fil des ans d’étendre son pouvoir et son protectorat des populations opprimées.

 

 
Copyright Droits de l'homme / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Annuaire gratuit / Abattements fiscaux